Le GAMP

 

Présentation

Le GAMP – Groupe d’Action qui dénonce le Manque de Places pour les personnes handicapée de grande dépendance – est un groupe de pression citoyen qui revendique pour les personnes handicapées de grande dépendance le droit à l’accueil adapté, aux aides spécialisées et à l’inclusion sociale, au même titre que tous les citoyens.

Ces personnes avec une autonomie très réduite trouvent difficilement un accueil adapté dans les services existants et restent pour la plupart au sein de leurs familles avec des parents vieillissants, sans aucune ou peu d’aide à domicile. Certaines situations sont humainement inacceptables et dramatiques. Dans l’ensemble de la Belgique, l’offre de services est largement insuffisante et inadaptée aux besoins spécifiques de ces personnes.

L’objectif premier du GAMP est que chaque personne trouve une solution adaptée à ses besoins.

Nous avons vu le jour en octobre 2005 suite à une première action devant le Cabinet du Ministre bruxellois responsable de la politique d’aide aux personnes handicapées.

Le GAMP est à l’origine de l’ASBL Les Briques du GAMP, créée en avril 2007 pour réceptionner deux bâtiments par la Régie des Bâtiments fédérale afin d’y ouvrir un centre de jour et un centre d’hébergement pour personnes handicapées de grande dépendance. Ces bâtiments ont été cédés au service FARRA Bruxelles-Capitale. Le GAMP y a établi ses bureaux depuis 2016.

 

Nos valeurs

Respect des droits, solidarité, participation & inclusion

Les droits : La Belgique a ratifié en 2009 la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. Dans cette convention, la personne handicapée est reconnue comme « un citoyen à part entière et jouit des mêmes droits fondamentaux que tout citoyen ». Il est donc nécessaire d’avoir une offre de services diversifiée répondant aux besoins spécifiques de chaque personne.

Solidarité : Notre modèle de société se base sur la solidarité entre ses membres. Elle se concrétise dans la sécurité sociale, les mutualités, les contributions et les impôts. Les personnes handicapées de grande dépendance doivent bénéficier de cette solidarité au même titre que les autres citoyens et en fonction de leurs besoins particuliers. Le degré de civilisation d’une société se mesure à l’attention qu’elle porte aux plus fragiles de ses citoyens.

Participation : Chaque individu est acteur de sa vie et participe aux décisions le concernant au quotidien. La personne handicapée doit pouvoir choisir les services adaptés correspondant à ses besoins et doit être impliquée dans tout choix qui la concerne. Elle doit pouvoir prétendre à une participation pleine et active dans la société à la mesure de ses compétences, avec les aides nécessaires.

Inclusion : La personne handicapée de grande dépendance est inclue dans la société comme tout un chacun. L’inclusion implique de faire partie de la société dès la naissance. Il n’y a pas de condition préalable, pas d’avant et pas d’après, il y a juste un pendant et pour toujours. Le handicap n’est pas gommé ni exclu, il est accepté sans condition. Inclusion signifie vivre dans la communauté comme tout un chacun, avec les aides et soutiens nécessaires à l’autonomie.

 

Nos réalisations

Depuis 2005, le GAMP a réalisé un grand nombre d’actions. Les premières furent des sit-in organisés devant les cabinets ministériels pour sensibiliser le monde politique aux problématiques liées au handicap de grande dépendance. Avec le temps, les actions se sont diversifiées au niveau politique et médiatique.

Nous proposons des formations aux bonnes pratiques à destination des parents et professionnels concernés. Ces formations se font, entre autres, en partenariat avec PECS France.

>>> Retrouvez ici toutes les informations concernant nos formations <<<

Nous avons récemment réalisé la Handicarte à destination des parents, et pour sensibiliser au handicap invisible.

>>> Retrouvez ici tous nos documents ! <<<

Nos champs d’action peuvent avoir des objectifs divers :

La sensibilisation : les sit-in et manifestations dans la rue, l’organisation de colloques, le lobbying politique, les campagnes médiatiques, la publications de textes de références, et toute participation et collaboration aux actions et activités du monde associatif.

Le soutien aux projets : le GAMP a activement soutenu au niveau politique et médiatique plusieurs projets d’ouverture de places (HOPPA, La Coupole Bruxelloise de l’Autisme, Les Pilotis, Constellations, L’Arche Bruxelles, le FARRA Méridien, Le Détour du possible, etc.)

L’implication dans la gestion initiale de l’Interface Grande Dépendance de la COCOF, des différents projets de répit et d’une maison de court séjour (projet Intermaide) à Bruxelles.

L’information et le soutien aux familles : plusieurs membres du GAMP s’impliquent personnellement dans l’aide ponctuelle aux familles par le biais de permanences téléphoniques, des contacts via les réseaux sociaux, des rendez-vous au bureau ou à domicile si les personnes ne peuvent pas se déplacer. Le GAMP fournit conseils, documentation, appuis divers. Des membres du GAMP participent aussi aux réunions organisées par des réseaux comme Bru-Stars et sont en contact régulier avec des professionnels de la santé et de l’action sociale.

 

Nos vidéos :

Vous trouverez ici une série de vidéos réalisées dans différents cadres. Elles peuvent être explicatives ou dénonciatrices des difficultés auxquels sont confrontés les parents et proches de personnes en situation de handicap de grande dépendance.

>>> Retrouvez toutes nos vidéos dans la rubrique Média ! <<<

 

Nos enquêtes :

Le GAMP réalise des enquêtes afin de mieux connaître les besoins des familles et les relayer auprès des pouvoirs politiques. N’hésitez pas à compléter les questionnaires que nous proposons, vos données seront traitées avec confidentialité et dans le respect de la vie privée.

>>> Questionnaire de bilan des besoins du GAMP <<<