Qui sommes-nous ?

Présentation

Le GAMP – Groupe d’Action qui dénonce le Manque de Places pour les personnes handicapées de grande dépendance – est un groupe de pression citoyen qui revendique pour les personnes handicapées de grande dépendance le droit à l’accueil adapté, aux aides spécialisées et à l’inclusion sociale, au même titre que tous les citoyens.

Ces personnes avec une autonomie très réduite trouvent difficilement un accueil adapté dans les services existants et restent pour la plupart au sein de leurs familles avec des parents vieillissants, sans aucune ou peu d’aide à domicile. Certaines situations sont humainement inacceptables et dramatiques. Dans l’ensemble de la Belgique, l’offre de services est largement insuffisante et inadaptée aux besoins spécifiques de ces personnes.

L’objectif premier du GAMP est que chaque personne trouve une solution adaptée à ses besoins.

Nous avons vu le jour en octobre 2005 suite à une première action devant le Cabinet du Ministre bruxellois responsable de la politique d’aide aux personnes handicapées.

Le GAMP est à l’origine de l’ASBL Les Briques du GAMP, créée en avril 2007 pour réceptionner deux bâtiments par la Régie des Bâtiments fédérale afin d’y ouvrir un centre de jour et un centre d’hébergement pour personnes handicapées de grande dépendance. Ces bâtiments ont été cédés au service FARRA Bruxelles-Capitale. Le GAMP y a établi ses bureaux depuis 2016.

Les membres du GAMP sont principalement des parents ou proches de personnes en situation de handicap, mais aussi des experts (professeurs universitaires et juristes) et représentants du secteur associatif.

Une équipe d’une quinzaine de bénévoles et de deux travailleurs mi-temps sous contrat ACS assurent différents rôles clés dans l’organisation du Groupe. De très nombreux sympathisants participent aux actions de sensibilisation et suivent le GAMP sur les réseaux sociaux.

Nous accueillions régulièrement des stagiaires. Actuellement, Zoé Rousseau, étudiante en master de droit européen, renforce notre équipe.