Le 6 mai dernier, le GAMP s’est rendu au W:HALL de Woluwé-Saint-Pierre pour assister à un débat exclusif réunissant 12 têtes de listes bruxellois pour les prochaines élections régionales.

Nous avons pu y entendre les idées des candidats suivants : Céline Frémault (cdH), Bianca Debaets (CD&V), Bernard Clerfayt (DéFI), Alain Maron (Ecolo), Elke Van den Brandt (Groen), Claude Moniquet (LISTES DESTEXHE), Françoise Schepmans (MR), Cieltje Van Achter (N-VA), Pascal Smet (One.brussels), Guy Vanhengel (Open Vld), Rudi Vervoort (PS) et Françoise De Smedt (PTB).

 

Malheureusement, la question du handicap ne fut abordée par aucun des invités. Céline Frémault (CDH) a cependant rappelé, lors de sa carte blanche en fin de débat, l’importance pour son parti de se soucier du sort des personnes âgées et handicapées.

 

Ce qui nous a le plus surpris, ce n’était pas tant le fait que le handicap ne soit pas abordé, mais plutôt que la division du débat en thématiques ne permette pas aux candidats d’en parler, privant ainsi les citoyens d’informations importantes à ce sujet. Le débat fut divisé en deux parties distinctes : (1) la mobilité, (2) le « vivre-ensemble ».

 

Pour ceux qui en doutaient, le handicap et la grande dépendance ne semblent pas être des priorités à l’agenda politique de ces élections. Et nous le déplorons.

 

Le débat est retransmis ce mardi 7 mai à 18h25 sur BX1.