Bonjour à tous,

Vous avez pu le voir récemment : des parents sont apparus dans les médias pour parler de leur(s) enfant(s) handicapé(s) et des nombreuses difficultés de prise en charge en Belgique. Cette médiatisation a été fort critiquée car elle serait trop « négative » et pourrait nuire aux enfants.
Quelques jours plus tard, un article est paru dans La Meuse à ce sujet : « Liège: la maman de deux jeunes autistes menacée suite à la publication d’une photo de ses garçons. »
Nous condamnons fermement tous types de menaces ou intimidations et souhaitons éclaircir notre point de vue au sujet des parents qui communiquent sur leur situation.

Nous avons toujours défendu la cause des personnes handicapées de grande dépendance et leurs familles avec honnêteté, sans jamais masquer les difficultés et obstacles, et nous continuerons à le faire.
La raison est simple : le silence ne sert à personne ; ni aux parents, ni aux enfants. Crier la vérité haut et fort ne plait pas à tout le monde mais c’est un acte de courage.

Cela permet d’être entendu par le politique. Nous avons constaté dans le cadre de nos sit-in et des différentes interviews où les parents faisaient entendre leur voix, que le monde politique était à l’écoute et s’informait sur les questions relatives au handicap de grande dépendance.
Et si nous avons pu obtenir des avancées concrètes grâce à ces actions, nous sommes quand même loin d’avoir atteint tous les objectifs qui feront qu’un jour, le GAMP n’aura plus besoin d’exister.

Le combat se poursuit donc, et il ne peut que se poursuivre en formant un front uni. Celui-ci se construit dans le respect et la solidarité, valeurs auxquelles nous adhérons entièrement.
C’est pourquoi nous vous invitons à nous rejoindre à la rentrée de septembre pour participer à nos prochains sit-in et soutenir la cause de la grande dépendance dont celle de l’autisme.
Travaillons ensemble pour offrir un meilleur futur à nos enfants et aux générations suivantes.