On vous en avait déjà parlé : l’actualité ces derniers jours a été fort remplie suite aux différents témoignages de parents qui ont fait écho dans les médias. Nous reprenons ces cas en détails.

En février, Simona Montorfano a entamé une grève de la faim pour dénoncer la situation du petit Sami qu’elle retire de l’école non adaptée. Vie Féminine réagit et envoie un communiqué de presse cosigné par le GAMP : « Il est temps que les pouvoirs publics prennent leurs responsabilités envers les personnes handicapées et leurs familles ».
Deux semaines plus tard, Simona arrête la grève de la faim, mais cherche toujours une solution.
Des échanges ont lieu avec le Cabinet Milquet.

En début de ce mois, Eléonore découvre son fils attaché à une chaise en allant le chercher dans son école bruxelloise. Une autre maman, Flora, dénonce la maltraitance de son fils dans le Hainaut.
Le GAMP réagit : Cinzia Agoni, notre porte-parole, est interviewée au journal de la RTBF pour discuter de l’encadrement des enfants handicapés en milieu scolaire.
Suite à ces cas médiatisés, la Ministre Joëlle Milquet signe une circulaire sur les différentes méthodes de contention. Cette dernière fait polémique et inquiète les parents.

Ces différents cas de contention, maltraitance et exclusion scolaire mettent en avant le besoin de former les enseignants pour un meilleur encadrement des enfants handicapés.
Nous remercions Simona, Eléonore et Flora pour leur témoignage.