Services et Aides

Pour répondre aux besoins spécifiques des personnes handicapées, il existe plusieurs aides et services individuels et collectifs. Ils sont octroyés par les pouvoir publics en fonction des compétences de l’Etat.

Les services généralistes, comme par exemple les soins de santé, ainsi qu’une bonne partie des aides à la mobilité, dépendent du niveau Fédéral.
Les aides personnalisables, plus spécifiques aux situations de handicap, sont du ressort des régions et communautés.

Nous avons répertorié les aides et services par catégories. Pour ce qui concerne les aides personnalisables, nous traitons principalement des services francophones.

Aides individuelles

Pour améliorer ou conserver l’autonomie de la personne handicapée, les services publics prévoient des aides individuelles à l’intégration et des aménagements à domicile. Ces aides sont octroyées par des administrations différentes, en fonction des compétences de l’Etat.

Il est possible d’obtenir auprès du Service Phare ou de l’AViQ des interventions pour diverses formes d’aide individuelle : matériel favorisant l’autonomie, adaptation de l’habitation, accessoires voiturette, appareil spécifique pour personnes déficientes visuelles/auditives, langes jetables, lit à réglage électrique…

Pour accéder aux informations concernant ces aides, veuillez consulter :
– le site de PHARE (Région de Bruxelles-Capitale)
– le site de l’AViQ (Région Wallonne)

Services d’accompagnement et d’accueil familial

Services d’accompagnement

Une fois le diagnostic établi, les missions des services d’accompagnement consiste à fournir une aide précoce, éducative, psychologique et sociale à la personne handicapée, en fonction de son âge et de ses besoins, ainsi qu’à sa famille. Des missions complémentaires, comme notamment le répit ou le support aux situations critiques, peuvent se rajouter aux missions de base.

A Bruxelles, ces services accompagnent la personne dès le diagnostic jusqu’à l’âge adulte, sans interruption.
Vous pouvez consulter la page des services d’accompagnement sur le site du service Phare pour plus d’informations.

En Wallonie, les services sont divisés en fonction des tranches d’âge :
– aide précoce : de l’annonce de diagnostic et jusqu’à l’âge de huit ans
– aide à l’intégration : à partir de l’âge de 6 ans et jusque 20 ans
– services d’accompagnement : à partir de 18 ans.
Vous pouvez consulter la page générale des services d’accompagnement de l’AViQ.

Services d’accueil familial

L’accueil familial peut être une alternative au placement dans une institution d’hébergement ou au maintien à domicile dans la famille d’origine. Il s’agit de familles, couples, personnes seules ou communautés qui se portent volontaires pour accueillir des personnes handicapées dans leurs lieux de vie. Cela s’organise par le biais de services d’accueil familial.

Plusieurs formules sont possibles, à temps plein ou à temps partiel, le week-end, pendant les vacances… en fonction des besoins de la personne handicapée et de l’offre des familles d’accueil.

A Bruxelles, l’accueil familial doit être organisé par un service d’accompagnement. Vous trouverez les informations utiles sur le site du service Phare.

En Wallonie, il existe des services spécifiquement destinés à l’accueil familial. Veuillez accéder à la page du site de l’AViQ pour plus d’informations.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter par courriel à info@gamp.be.

Accueil de jour

Les centres d’accueil de jour organisent des activités destinées aux personnes handicapées et assurent un suivi pédagogique, psychologique, paramédical et social. Ils s’adressent à des enfants scolarisés ou pas, durant toute ou une partie de la journée, ainsi qu’à des adultes qui ne peuvent pas travailler.

Centres de jour à Bruxelles

A Bruxelles, il existe des services en langue française subsidiés par la COCOF (Commission Communautaire Française), des services bi-lingue français-néerlandais subsidiés par la COCOM (Commission Communautaire Commune), ainsi que des services subsidiés par la Communauté Flamande par le biais de la VAPH.

La législation francophone prévoit que les lieux de vie (centres d’hébergement, logements) soient clairement distincts des activités de jour et s’organisent sur des sites différents.

Sur la page du service Phare de la COCOF vous trouverez les rubriques concernant, dans l’ordre :

  • les centres de jour pour Adultes
  • les centres de jour pour Enfants non scolarisés
  • les centres de jour pour enfants scolarisés.

Dans ce document du Service Phare, mis à jour en mai 2018, vous trouverez la totalité des services subsidiés aussi bien par la COCOF que par la COCOM.

Centres de jour en Région wallonne

En Région wallonne, les services d’accueil de jour (SAJ) et les services résidentiels de nuit (SRN) peuvent être aussi organisés dans les mêmes lieux. Il s’agit, dans ce cas, de services résidentiels jour et nuit (SR).

Le site Internet de l’AViQ informe séparément sur l’accueil de jour, résidentiels de nuit et résidentiels pour les jeunes et les adultes.

Voici les listes des services résidentiels (jour et nuit) et d’accueil de jour agréés et subsidiés par l’AViQ :

Vous trouverez des services d’accueil de jour aussi dans les listes des services partiellement subsidiés (SAPS) ou non subsidiés (APC) par l’AViQ :

Attention : les services APC s’adressent préférentiellement à une population française en vertu de l’accord cadre signé entre l’Etat français et la Région Wallonne. C’est donc l’Etat français qui subsidie ces places via les MDPH (Maisons Départementales des Personnes Handicapées) ou autres instances publiques.

Certains services APC peuvent néanmoins accueillir des personnes handicapées belges moyennant une participation financière personnelle ou une convention prioritaire octroyée par l’AViQ aux personnes en situation prioritaire (Cellule des Cas Prioritaires de l’AViQ).

Dans le cadre de ces services, le budget attribué par l’AViQ correspond à environ un tiers du budget octroyé à un service agréé.

Une double convention peut donc être attribuée par l’AViQ si certains critères sont rencontrés, comme le fait d’avoir séjourné dans une institution prsychiatrique, d’avoir un double diagnostic et d’avoir été exclu par d’autres services.

Hébergement et logement

Les centres d’hébergement ou résidentiels sont des lieux de vie qui accueillent les enfants ou les adultes à temps plein ou à temps partiel, en fonction de leurs besoins.

Centres d’hébergement à Bruxelles

A Bruxelles, la législation prévoit que les lieux de vie (centres d’hébergement, logements) soient clairement distincts des activités de jour et s’organisent sur des sites différents.

La page du service Phare de la COCOF vous renseigne sur les différents centres existant et les modalités d’inscription.

Dans ce document du Service Phare, mis à jour en mai 2018, vous trouverez la totalité des services subsidiés aussi bien par la COCOF que par la COCOM.

Le décret « Inclusion » de la COCOF adopté par le Parlement Francophone Bruxellois en janvier 2014 prévoit des nouvelles formes de logement et hébergement dans lesquelles pourraient s’inscrire de nouveaux projets. Les arrêtés d’application du décret sont toujours en cours d’élaboration.

Services résidentiels en Région wallonne

En Région Wallonne, il existe plusieurs types de services d’hébergement subsidiés par l’AViQ :

Il existe aussi des services résidentiels parmi les services partiellement subsidiés  (SAPS) ou non subsidés (APC) par l’AViQ :

Attention : les services APC s’adressent préférentiellement à une population française en vertu de l’accord cadre signé entre l’Etat français et la Région Wallonne. C’est donc l’Etat français qui subsidie ces places via les MDPH (Maisons Départementales des Personnes Handicapées) ou autres instances publiques.

Certains services APC peuvent néanmoins accueillir des personnes handicapées belges moyennant une participation financière personnelle ou une convention prioritaire octroyée par l’AViQ aux personnes en situation prioritaire (Cellule des Cas Prioritaires de l’AViQ). 

Dans le cadre de ces services, le budget attribué par l’AViQ correspond à environ un tiers du budget octroyé à un service agréé. Une double convention peut donc être attribuée par l’AViQ si certains critères sont rencontrés, comme le fait d’avoir séjourné dans une institution psychiatrique, d’avoir un double diagnostic et d’avoir été exclu par d’autres services.

Services de logement social

Les personnes en situation de handicap ou les ménages comportant une personne handicapée et qui entrent dans les conditions d’accès au logement social bénéficient d’une priorité d’accès. Dans le cas d’un handicap moteur, ils bénéficient aussi d’un accès à un logement adapté.
A Bruxelles, pour davantage d’informations, veuillez accéder au site du service Phare de la COCOF.

Projets novateurs non subsidiés ou partiellement subsidiés

Enfin, il existe, aussi bien à Bruxelles qu’en Région Wallonne, des projets novateurs non subsidiés ou partiellement subsidiés. Ces projets sortent du cadre des décrets actuellement en vigueur mais pourraient être intégrés dans une législation modifiée. Pour tout renseignement sur ces projets, vous pourrez bientôt consulter notre rubrique consacrée aux projets novateurs.

Centres de réadaptation

Selon la définition des Nations Unies, la réadaptation nécessite un programme permettant à une personne de pallier à sa déficience ou incapacité, physique ou mentale, afin d’obtenir un maximum d’autonomie sociale. Le programme vise à compenser un déficit et met en place toute mesure facilitant l’adaptation sociale.

Il existe en Belgique plusieurs centres de réadaptation ou rééducation, en fonction de la pathologie ou du public cible. L’approche y est « pluridisciplinaire » (plusieurs interventions différentes et coordonnées).
Jusqu’à la 6ème réforme de l’Etat, ces centres dépendaient essentiellement de l’Etat fédéral (INAMI). Depuis le 1er janvier 2015, certaines catégories de centres ont été transférées aux régions. Ce passage se fait progressivement et devrait être achevé en 2017-2018.

Les centres de réadaptation fonctionnelle sont des centres pluridisciplinaires de jour et/ou résidentiels (jour et nuit). Subsidiés par l’INAMI, ils sont aussi reconnus et partiellement subsidiés par AViQ (Agence pour une Vie de Qualité), COCOM (Bruxelles) et VAPH (Communauté flamande), en fonction de leur localisation géographique. Nous vous signalons que leur dénomination peut avoir changé dans certaines bases de données et être assimilée à « centres de réadaptation ambulatoire ».

Les centres de rééducation/réadaptation ambulatoire ou CRA sont, quant à eux, des centres pluridisciplinaires qui accueillent les personnes en ambulatoire pour des plus courtes périodes et pour des interventions spécifiques.

Voici les liens vers différentes listes de centres qui peuvent s’adresser aux personnes handicapées de grande dépendance.

Centres adaptés en fonction du type de handicap

Les liens ci-dessous renvoient vers différentes pages du site Internet de l’INAMI. Vous y trouverez aussi des listes de centres adaptés en fonction du type de handicap.

Troubles locomoteurs et neurologiques engendrant une dépendance physique

Troubles neurologiques et/ou mentaux : 

Trouble sensoriels :

Dans le cadre de la rééducation, l’INAMI octroie aussi des remboursements spécifiques aux séances d’ergothérapie. Consultez la page de l’INAMI.

Centres de réadaptation fonctionnelle

A Bruxelles, le site du service Phare vous renseigne sur les centres de réadaptation fonctionnelle et ambulatoire de la Région. Ces centres dépendent désormais du niveau régional. Ils sont subsidiés par la COCOM et sont donc bilingues.

En Région wallonne, vous pouvez consulter les liens ci-dessus.

CRA-Centres de Réadaptation Ambulatoire

Pour Bruxelles et la Région wallonne, vous pouvez consulter le site de la Fédération des Centres de Réadaptation Ambulatoire où vous trouverez tous les centres de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il vous est loisible d’effectuer des recherches par localisation, tranche d’âge (enfants ou adultes) et type de handicap ou pathologie. Nous vous invitons vivement à parcourir ce site très complet.

Pour Bruxelles et la Flandre, vous pouvez consulter la version flamande de Federatie van Centra voor Ambulante Revalidatie v.z.w. De même, vous pouvez y effectuer des recherches par localisation, tranche d’âge (enfants ou adultes) et type de handicap ou pathologie. 

Centres psycho-socio-thérapeutiques

Il existe des structures indépendantes des services de santé mentale et des hôpitaux (hormis certains centres qui disposent également d’un agrément hospitalier) dites « centres psycho-socio-thérapeutiques ».

Ces centres s’adressent essentiellement à des enfants et adultes considérés en grande souffrance psychique et en rupture de lien. Ils accueillent des personnes présentant des pathologies psychiques aussi diverses que les psychoses, les troubles de l’attachement, les névroses, l’autisme (pour rappel, l’autisme est sorti du champ de la santé mentale car il est considéré actuellement comme un handicap spécifique aussi bien par la Communauté flamande que par la Fédération Wallonie-Bruxelles).

Créés dans les années 70/80, ces centres offrent une prise en charge de type institutionnel, de jour ou de jour et nuit, dans le cadre de conventions spécifiques avec l’INAMI de maximum trois ans.
Ces structures sont pratiquement toutes à orientation analytique et privilégient les approches psychodynamiques. Il convient donc d’être vigilants quant à l’application des recommandations de bonnes pratiques préconisées par les instances internationales et fédérales belges en matière de prise en charge de l’autisme notamment.

N’hésitez pas à demander la mise en place d’approches éducatives et comportementales pour vos enfants.

Ci-après, vous trouverez les listes des centres psycho-socio-thérapeutiques en Belgique francophone, en fonction de leur localisation et des tranches d’âges concernées :

Répit et loisirs

Les activités de répit et les loisirs permettent aux personnes en situation de handicap de vivre comme tout un chacun et de prendre part pleinement à la vie en société.

Le répit permet en outre, aussi bien à la personne qu’à son entourage, de vivre des moments à soi et pour soi, de souffler, de se ressourcer. Plusieurs initiatives se sont créées ces dernières années autour du répit et des loisirs plus spécifiquement adressés aux personnes en situation de handicap. 

Consultez les listes des services de répit et de loisirs ci-dessous, en fonction de leur localisation. Vous accéderez également à des informations et liens vers des répertoires ou bases de données.

Services de répit : Bruxelles

Les principaux services de répit à Bruxelles se trouvent dans notre fichier, que vous pouvez consulter ou télécharger.

Certains services d’accompagnement bruxellois offrent des services de répit (ou des loisirs assimilés à du répit) qui s’adressent spécifiquement aux personnes handicapées de grande dépendance. Vous les trouverez sur la page du service Phare. Pour bénéficier de ces services, il faut être inscrit dans la liste de l’Interface des situations prioritaires de la COCOF.

Services de répit : Wallonie

Vous pouvez consulter ou télécharger la brochure de l’AViQ pour connaître la liste des services de répit, leur localisation et le public cible.

Loisirs : Bruxelles

Plusieurs associations proposent des loisirs pour personnes handicapées à Bruxelles.

Consultez la page du service Phare où vous trouverez de nombreuses propositions d’activités pour enfants, adolescents et adultes handicapés. 

Vous pouvez également consulter Bruxelles Temps Libre, où vous trouverez des activités extrascolaires pour enfants. Les critères de recherche sont nombreux. Un de ces critères est l’ouverture au handicap ainsi que l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

Loisirs : Wallonie

Plusieurs associations ou lieux proposent des loisirs pour personnes handicapées en Région Wallonne.

Consultez le répertoire en ligne « Loisirs et handicap » de l’AViQ qui reprend des activités accessibles aux personnes handicapées. Vous pouvez faire des recherches selon différents critères (lieu, type d’activité et âge). 

BAP-Budget d’Assistance Personnelle

Le BAP (Budget d’Assistance Personnelle) est un budget dont la personne handicapée peut bénéficier à domicile afin d’améliorer sa qualité de vie : être aidé pour se laver, se nourrir, se déplacer à la maison ou lors d’activités sociales, préparer le repas…

Les conditions d’octroi du BAP dépendent des Régions et Communautés.Les budgets octroyés et le nombre de bénéficiaires sont très différents d’une région à l’autre. Le budget global octroyé en Flandre est beaucoup plus important qu’en Wallonie ou à Bruxelles (où le nombre de bénéficiaires est inférieur à dix).

Le BAP ne peut être attribué si la personne fréquente un centre d’accueil de jour et/ou d’hébergement.

Pour en savoir plus sur les conditions d’octroi et la procédure d’inscription, vous pouvez consulter les documents suivants :

Interventions à domicile

Plusieurs types de services à domicile sont mis à la disposition des personnes en situation de handicap. Il s’agit de services de soins à domicile, aides familiales, aide à la vie journalière (AVJ)… La plupart dépendaient de l’Etat fédéral mais ils viennent d’être régionalisés dans le cadre de la 6ème reforme de l’Etat.

Nous vous signalons aussi que certains services peuvent être mal adaptés aux besoins spécifiques des personnes avec un handicap de grande dépendance, comme par exemple l’autisme ou le polyhandicap. Il importe donc de bien expliquer votre situation lorsque vous les contactez.

Services des soins à domicile et d’aides familiales

Les soins à domicile 

Ils sont effectués par des professionnels de la santé (infirmiers, kinésithérapeutes, logopèdes), désignés par une équipe ou un médecin généraliste. Tous les professionnels doivent être reconnus par le SPF Santé Publique et l’INAMI.
Un dossier ainsi qu’un programme des soins est mis en place afin de déterminer au mieux les besoins de la personne handicapée.

Aides au quotidien

Comme tout un chacun, les personnes handicapées de grande dépendance et leurs familles peuvent faire appel à des services d’aides familiales ou ménagères. Les aides ont pour mission de favoriser l’autonomie de la personne.

Les aides familiales offrent une assistance aux personnes handicapées en effectuant différentes tâches du quotidien, telles que les courses, le repas, les soins d’hygiène et autres tâches ménagères. Les aides familiales peuvent également aider au niveau des tâches administratives.
Ces services sont proposés par certaines régions et provinces, les communes (via le CPAS), les organismes privés et les mutuelles.

Vous pouvez accéder au portail belgium.be afin de mieux connaître les conditions d’accès et le coût de ces soins et aides.

Pour plus d’informations sur les services de soins et d’aides à domicile, veuillez accéder :

Gardes à domicile 

La garde à domicile est présente et surveille le patient à son chevet. Elle s’occupe de la santé mentale et physique du patient. Les soins concernent l’hygiène, le confort, etc.

La garde à domicile est en complément de l’aide familiale ou d’une infirmière à domicile. Elle est souvent encadrée par une assistante sociale mais certaines gardes à domicile sont indépendantes.

Vous pouvez trouver des renseignement auprès des associations de gardes à domicile indépendantes, des CPAS, mutuelles, services d’aides aux familles et soins palliatifs.

Interventions à domicile : Bruxelles et Wallonie

Pour les autres types de services et pour des informations régionales davantage ciblées, veuillez accéder à nos page spécifiques :

Services généralistes

Comme tout un chacun, les personnes en situation de handicap bénéficient des services généralistes, comme les mutuelles et services sociaux.

Mutuelles

Les mutuelles sont préposées aux remboursements des soins de santé et autres services, notamment à caractère social. Accédez aux renseignements sur les mutuelles belges.

Services sociaux

Les services sociaux offrent différents types d’aide sociale : aide aux personnes, aux justiciables, aux locataires sociaux, aide alimentaire, etc. Pour toute information et afin d’accéder aux différents services sociaux à Bruxelles comme en Wallonie, veuillez visiter le site de la Fédération des Services Sociaux de Belgique.

Transport pour PMR

Vous trouverez dans cette rubrique une liste de services proposant un transport adapté pour personnes à mobilité réduite (PMR) à Bruxelles et en Wallonie. 

Transport pour PMR Bruxelles

• TaxiBus STIB :

Rue Royale 76, 1000 Bruxelles 

Tél : 02/515.23.65
Email : Formulaire de contact
Site web : https://www.stib-mivb.be/taxibus.html?l=fr

Plus d’informations

• Transport et Vie :
Avenue du Port, 100, 1000 Bruxelles
Tél : 02/612.72.93
Email : info@transportetvie.be
Site web : https://transportetvie.be/
Plus d’informations 


• Association Espoir ASBL :

Rue Osseghem, 128 – 1080 Bruxelles
Tél : 02 428 24 01 ou 0487 38 53 33
Email : asblespoir@hotmail.com
Site web : http://www.asbl-espoir.be/
Plus d’informations 

• TAXIS VERTS PMR (adapté aux chaises roulantes) : 

Rue des Carburants, 54 – 1190 Bruxelles
Tél : 02.349.49.49
Email : reservation@taxis.be
Site web : www.taxisverts.be
Plus d’informations

• SVB Sociaal Vervoer Brussel :

Rue Fontainas 13 bte 2 – 1060 Bruxelles
Tél : 02/534.27.54
Email : svb.reserv@yahoo.com
Site web : http://www.sociaalvervoerbrussel.be/HomeFR.htm
Plus d’informations

• Bruxelles Home services sprl :

Rue Henri Vieuxtemps, 45 – 1070 Bruxelles
Tél : 02/ 527.16.72 ou 0475/62.82.47 
Email : /
Site web : http://www.soins-domicile-bxl.be/professionnel/home-service/

Plus d’informations

• Patients Assistance :

Rue Stroobants 48B Boite 3 – 1140 Bruxelles
Tél : 02/ 527.16.72 ou 0475/62.82.47
Email : info@patientsassistance.eu
Site web : www.patientsassistance.eu
Plus d’informations

• Contrepied asbl :

Venelle aux Jeux, 15 – 1150 Bruxelles

Tél : 02/763.19.04 ou 0474/54.65.36
Email : info@contrepied.be
Site web : http://www.contrepied.be
Plus d’informations

• Proximité Santé :

Rue Malibran, 49 – 1050 Bruxelles et/ou
Avenue Josse Goffin, 204 – 1082 Bruxelles

Tél : 02/644.51.31
Email : info@proximitesante.be
Site web : www.proximitesante.be
Plus d’informations

• Solumob :
Chaussé de Gand, 1434 -1082 Bruxelles
Tél : 02/217.44.44
Email : reservation@solumob.be
Site web : http://www.solumob.be/page/services.do
Plus d’informations

• Croix-Rouge Belgique (Service Ambulant Non-Urgent)
Rue de Stalle, 96 – 1180 Bruxelles
Tél : 105
Email : info.crb@croix-rouge.be
Site web : http://www.croix-rouge.be
Plus d’informations


• Equipe d’Entraide Transports
Avenue de la Renaissance, 40 – 1000 Bruxelles
Tél : 02/649.06.45 – 0470/45.18.34
Email : equipes.dentraide@skynet.be
Site web : http://www.vef-aerf.be
Plus d’informations

Transport pour PMR Wallonie

• Soutien Aide Plaisir Plus asbl
Rue de Marilles, 3 – 1350 Jauche
Tél : 0493/09.30.97
Email : dominique.oleffe@sapplusasbl.be
Site web : https://sites.google.com/site/sapplusasbl/home
Plus d’informations

• Mobilité en Brabant Wallon
Chaussée de Bruxelles, 5 – 1300 Wavre
Tél : 010/88.13.13
Email : magali.flamand@mobilitebw.be
Site web : /
Plus d’informations

• Handicap et mobilité asbl
Rue de le Première Armée Américaine, 159 – 5100 Wépion
Tél : 081/21.21.01
Email : info@handicapmobilite.be
Site web : http://www.handicapmobilite-dinant.be/
Plus d’informations

• Bon Pied Bon Œil asbl :
Rue du Luxembourg, 1 – 4280 Hannut
Tél : 019/51.32.70
Email : bonpiedbonoeil@skynet.be
Site web : www.bonpiedbonoeil.be
Plus d’informations

• Les P’tites Abeilles Sprl :
Rue Stain, 1 – 5140 Sombreffe
Tél : 071/16.77.12
Email : lesptitesabeilles@yahoo.fr
Site web : http://lesptitesabeilles.be/
Plus d’informations

• La Métamorphose Mobilité Asbl :
Rue de Marlida 16 – 6900 Marloie
Tél : 084/21.28.06
Email : lametamob@skynet.be
Site web : /
Plus d’informations

• Aide et Soins à Domicile de l’arrondissement de Verviers asbl :
Rue de la Banque, 8 – 4800 Verviers
Tél : 087/32.90.90
Email : asd-verviers@asd-verviers.be
Site web : http://www.asd-verviers.be/
Plus d’informations 

• CCIPH (Mouscron) :
Rue de Courtrai, 63 – 7700 Mouscron
Tél : 056/86.02.09 – 056/86.03.30
Email : cciph@mouscron.be
Site web : /
Plus d’informations

• En route :
Rue Vital Françoisse, 113/7/4 – 6001 Marcinelle
Tél : 071/36.36.60
Email : /
Site web : /
Plus d’informations 

• Forum de la Mobilité Liège :
Grand Rue, 24 – 6940 Barvaux
Tél : 086/21.85.58
Email : forummobilite@durbuy.be
Site web : /
Plus d’informations

• Médic Assistance :
Rue Sergent Ratz, 2 – 6690 Rencheux – Vielsalm
Tél : 080/21.55.00
Email : jl.delhalle@yahoo.fr
Site web : /
Plus d’informations

• Mobilité en Hainaut (Charleroi) :
Avenue des Alliés, 2 – 6000 Charleroi
Tél : 071/51.35.13
Email : /
Site web : /
Plus d’informations (note: tarifs TEC)

• Mobilok (Aywaille)
Rue du Chaffour, 21 – 4920 Harzé (Aywaille)
Tél : 04/375.46.72
Email : mobilok657@gmail.com
Site web : /
Plus d’informations 

• SADCO (Service d’Aide à Domicile de Comines-Warneton)
Rue Beauchamps, 3/10 – 7780 Comines
Tél : 056/55.49.34
Email : sadco@proximus.be
Site web : /
Plus d’informations

• Service de Mobilité Régionale
Boulevard Tirou 17/50 – 6000 Charleroi
Tél : 071/47.47.20
Email : /
Site web : /
Plus d’informations

• Télé-Entraide Herve
Sur le Try, 18 – 4650 Herve
Tél : 0497/42.17.14
Email : teleentraide@gmail.com
Site web : http://www.teleentraide.com/
Plus d’informations

• Télé-Service Liège
Rue Basse-wez 66 – 4020 Liège
Tél : 04/342.03.47
Email : teleserviceliege@skynet.be
Site web : /
Plus d’informations