14 juin 2022

Rassemblement pour défendre les droits d’Adam, jeune homme autiste

Adam est jeune homme autiste âgé de 19 ans qui, à l’initiative d’un seul parent, a été mis sous administration des biens et de la personne par un juge de paix, sans avoir été préalablement convoqué à l’audience le concernant, sans donc avoir été entendu sur la procédure, sans avoir donné son consentement à la nomination d’une administratrice, sans que l’autre parent ne soit aussi convoqué à cette audience et puisse donner son avis. Une telle procédure est abusive !

Après cette nomination, l’administratrice d’Adam n’a pas pris la peine de le rencontrer. Néanmoins, elle a procédé à toute une série de démarches et décisions le concernant toujours sans l’en avertir ni demander son consentement ! Adam a été saisi par une ruse et avec la force par un huissier de justice et des policiers afin de se rendre chez le parent qu’il refusait de voir. De même, l’administratrice et changé son lieu de résidence. Ces procédures sont abusives !

Trop souvent les personnes en situation de handicap, bien que majeures, subissent des abus intolérables et les décisions de leurs tuteurs sans pouvoir donner leur consentement ni pouvoir se défendre. Nous sommes confrontés régulièrement à ce type d’abus dus au manque de formation des juges et autre personnel judiciaire et policier mais aussi au mépris généralisé de toute la société par rapport à leurs situations et difficultés de vie.

Comment peut-on ainsi violer impunément les droits d’une personne ?

Comment peut-on ainsi méconnaître, voire nier la loi belge, et notamment l’article 22 ter de la Constitution belge qui garantit aux personnes handicapées les droits à l’inclusion sociale et aux aménagements raisonnables, ainsi que les directives européennes et conventions internationales ratifiées par la Belgique et qui garantissent les droits des personnes handicapées au même titre que ceux de tout autre individu ?

Nous ne pouvons pas accepter ces violations sans rien dire ! Nous devons réagir et faire reconnaître les droits d’Adam et de tant d’autres personnes comme lui de décider de sa propre vie, avec l’accompagnement éventuel nécessaire !

Stop aux abus des administrateurs, stop à la méconnaissance de la justice !

Rejoignez-nous ce jeudi à 14h place de la Résistance à Anderlecht pour faire entendre la voix des plus fragiles parmi les plus fragiles !
La manifestation est autorisée et soutenue par le Bourgmestre d’Anderlecht.