8 janvier 2020

Vote du budget de la COCOF au PFB – Des avancées pour l’autisme et la grande dépendance !

Les séances de discussion du budget ont eu lieu le jeudi 19 décembre dans l’après-midi et le vendredi 20 décembre dans la matinée. A cette occasion, nous avons envoyé un communiqué aux députés et à la presse.  

>> Retrouvez notre résumé des différentes interventions du Parlement <<<

Nous n’avons pas encore le détail de certains postes du budget du handicap, mais nous retenons déjà ces quelques mesures intéressantes pour les causes que nous défendons. Pour ce qui est du handicap de grande dépendance :

  • 6 services qui accueillent la grande dépendance recevront chacun un supplément de 35.000 euros dans l’attente de l’arrêté qui établira les nouvelles normes d’encadrement.
  • Le service de répit et court séjour « Intermaide » accueillant les personnes actuellement sans solution obtient enfin le subside lui permettant une ouverture 7j/7.
  • Le service d’accompagnement et accueil familial « Famisol » reçoit une nouvelle mission pour les enfants handicapés de grande dépendance.

Pour ce qui est de l’autisme plus particulièrement :

  • Le projet de dépistage précoce de l’autisme « Starter » se voit renforcé.
  • Le nouveau service d’accompagnement et loisirs pour enfants autistes « Dynam’aut » voit le jour pour répondre aux demandes de plus en plus nombreuses des familles concernées.
  • Un nouveau projet après école destiné aux jeunes adultes autistes verra aussi le jour à l’initiative de l’Ecole des 4 vents (cela concerne davantage les jeunes avec un haut niveau de fonctionnement pour lesquels bien peu de services existent).

Enfin, le Gouvernement s’engage à :

  • Rédiger les derniers arrêtés d’application du décret Inclusion et plus particulièrement celui qui concerne les normes d’encadrement renforcées pour l’accueil de la grande dépendance.
  • Maintenir le Plan global d’investissements 2016-2020 du précédent Gouvernement, et notamment la programmation d’ouverture de places, plusieurs projets étant déjà en cours.
  • Effectuer un cadastre des besoin en collaboration avec la COCOM.
  • Créer un portail unique du handicap sur Bruxelles.

Nous pouvons déjà nous réjouir de ces avancées, tout en sachant que les besoins sont encore immenses. Le Comité de suivi du Plan Grande dépendance va d’ailleurs se réunir au mois de janvier pour entamer ses nouveaux travaux.