Allocations

Il existe divers types d’allocations qui apportent une aide financière aux personnes handicapées dès le diagnostic de handicap, quel que soit l’âge de la personne.

Pour en savoir plus sur l'ensemble des allocations pour personnes handicapées en Belgique, n'hésitez pas à consulter cette brochure

 

Le site Internet de la Direction Générale Personnes Handicapées vous renseigne aussi sur tous les types d’allocations existantes et les conditions d’octroi.

 

Veuillez accéder à nos rubriques spécifiques ci-après :

 

Allocations familiales majorées destinées aux enfants

Les allocations familiales majorées ou allocations familiales supplémentaires sont accordées aux enfants handicapées de moins de 21 ans qui ont droit aux allocations familiales.

 

Cette allocation est accordée lorsque le handicap a des conséquences physiques ou mentales, a une incidence sur les activités au quotidien (telles que le déplacement, l’apprentissage, l’hygiène) et a des conséquences pour le ménage (traitement médical, déplacements, adaptation de l’environnement, …).

 

Il faut également qu’un membre du ménage soit travailleur salarié, indépendant, fonctionnaire, chômeur, malade ou pensionné.

 

Le degré de dépendance de l’enfant est évalué par les médecins de la Direction Générale des Personnes Handicapées.

 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site de l’Agence Fédérale pour les allocations familiales et la page des allocations familiales majorées sur Portail belgium.be.

 

Allocation de remplacement de revenus (ARR)

Cette allocation est réservée aux moins de 65 ans.

 

L’Allocation de Remplacement de Revenu (ARR) est accordée aux personnes handicapées dont le handicap limite la capacité de travail, avec une diminution d'au moins 2/3 de la possibilité d'obtenir des revenus (66%).

 

Le handicap est évalué par les médecins de la Direction Générale des Personnes Handicapées (DGPH).

 

Les revenus vont dépendre de la nationalité, l’âge, le lieu de résidence et les revenus de la personne handicapée et du ménage. En effet, le montant de l’allocation va surtout dépendre de la situation familiale de la personne, ce qui veut dire que le montant final va différer selon les personnes.

 

Pour en savoir plus sur l’allocation de revenu et les catégories de situation familiale, n’hésitez pas à consulter cette page de la DGPH. Vous pourrez également effectuer une simulation pour calculer le montant de l’allocation.

 

Allocation d'intégration (AI)

Cette allocation est réservée aux personnes de moins de 65 ans.

 

L’Allocation d’Intégration (AI) prend en compte les conséquences du handicap sur les activités quotidiennes de la personne. Elle est accordée aux personnes handicapées qui obtiennent au moins 7 points d’autonomie lors de leur évaluation.

 

Le handicap est évalué par les médecins de la Direction Générale des Personnes Handicapées (DGPH).

 

Afin de déterminer le degré d’autonomie de la personne, un médecin va examiner les difficultés que la personne rencontre lorsqu’elle réalise des tâches telles que se déplacer, cuisiner et manger, faire sa toilette et s’habiller, entretenir son habitation et s’occuper des tâches ménagères, évaluer et éviter le danger, entretenir des contacts avec d’autres personnes.

 

Le système fonctionne par points, 0 étant aucune difficulté à effectuer la tâche et 3 étant l’impossibilité d’exécuter la tâche sans l’aide d’une autre personne. Sur 18 points au total, 7 points est donc le minimum à atteindre pour avoir accès à l’allocation.

Il est communément estimé qu’à partir de 12 points, une personne est en situation de grande dépendance.

 

Les revenus vont dépendre du degré d’autonomie de la personne handicapée ainsi que des revenus du ménage dans son ensemble. Le montant final va différer selon les personnes.

 

Pour en savoir plus sur l’allocation et l’analyse des revenus du ménage, n’hésitez pas à consulter cette page. Vous pourrez également effectuer une simulation pour calculer le montant de l’allocation.

 

Allocation pour l’aide aux Personnes Agées (APA)

Cette allocation est destinée aux personnes de 65 ans et plus. Elle est désormais transférée aux compétences régionales.

 

Comme pour l’Allocation d’Intégration, l’APA prend en compte les conséquences du handicap sur les activités quotidiennes de la personne. Elle est accordée aux personnes handicapées qui obtiennent au moins 7 points d’autonomie lors de leur évaluation.

 

Le handicap est évalué par les médecins de la Direction Générale des Personnes Handicapées (DGPH).

 

L’APA peut venir en complément de la pension de retraite ou de survie et de la GRAPA (garanti de revenu aux personnes âgées).

 

Pour en savoir plus sur l’allocation et l’analyse des revenus du ménage, n’hésitez pas à consulter cette page. Vous pourrez également effectuer une simulation pour calculer le montant de l’allocation.

 

 


rss feed

Le GAMP

Avec le soutien de:

CAP 48 COCOF