4ème édition du Extraordinary Film Festival à Namur

Colloques, événements, Informations associations

4emeeditionEPO
La 4ème édition de The Extraordinary Film Festival aura lieu du 7 au 12 novembre à Namur et sera riche en films et documentaires de qualité.

 

Une soirée d’exception sera parrainée par l’asbl Inforautisme, association membre du GAMP, avec la participation de Josef Schovanec, ambassadeur de l’autisme de renommée mondiale.
Vous êtes fan de dessins animés ? Vous connaissez toutes les chansons de Walt Disney par coeur ? Alors le film « Life, Animated » est fait pour vous !
 

 
A Namur, le vendredi 10 novembre à 20h, venez découvrir la fabuleuse histoire d’Owen Suskind qui à 3 ans bascule dans le silence. Diagnostiqué autiste, il arrive doucement à sortir de son mutisme et à comprendre le monde qui l’entoure grâce à la magie de Disney.

 

Avec ce film de Roger Ross Williams, nominé à de nombreux festivals (meilleur documentaire au Festival de Cannes 2017), vous voyagerez entre les bouleversants témoignages d’Owen et de ses parents, des animations reconstituant le passé et les images des dessins animés de Disney.

 

Info & réservation sur : https://teff.be/movies/life-animated/

 

Certificat Interuniversitaire en Trouble du Spectre de l’Autisme

Enseignement, Formations, Information Autisme

ACTE
 

Nous l’attendions depuis plus d’un an ! Faisant suite à la demande du GAMP et à de nombreux échanges, le Centre de Recherche ACTE de l’ULB organise en 2018 un certificat interuniversitaire en Trouble du Spectre de l’Autisme, en collaboration avec d’autres universités francophones. Veuillez accéder à la brochure en ligne ainsi qu’à toutes le informations utiles sur le site de l’Université.

 

La bonne nouvelle est que le GAMP a obtenu un subside du service Phare de la COCOF pour soutenir financièrement les parents et aidants proches qui souhaitent suivre cette formation. En pratique, le certificat comporte une partie dite « tronc commun » de 2 jours (voir programme dans la brochure ou sur le site de l’Université) au prix de 50 euros la journée. Les parents et aidants ne payeront que 5 euros par jour, le montant restant étant pris en charge par le GAMP.

 

Concernant la formation complète au prix de 1.095 euros, la contribution financière du GAMP pour les parents et aidants dépendra du montant global restant du subside. Nous suggérons donc aux parents et aidants proches de se renseigner rapidement et s’inscrire au cas échéant au tronc commun ou au certificat complet, en précisant leur statut à l’inscription, afin que nous puissions ensuite réserver les montants du subside en collaboration avec l’équipe d’ACTE.

 

Rentrée scolaire et inclusion des élèves en situation de handicap : un nouveau défi

Enseignement, Informations associations

classertbf
 

En cette rentrée scolaire, nous nous penchons sur la situation des enfants handicapés en Fédération Wallonie-Bruxelles. La ratification des Conventions internationales relatives aux droits implique, dès l’âge scolaire, le respect des valeurs de non discrimination et d’inclusion sociale et scolaire des personnes handicapées. Il faut éviter toute ségrégation en milieu protégé des enfants en situation de handicap.

Or en Belgique, les enfants handicapés sont pour la plupart orientés vers l’enseignement spécialisé ou vers des centres d’accueil de jour. Ainsi, deux réclamations collectives auprès des instances européennes dénoncent le manque d’inclusion scolaire en Fédération Wallonie-Bruxelles et en Communauté flamande des enfants avec une déficience intellectuelle sévère. Nous soutenons ces démarches.

Dans ce contexte, émergent deux concepts distincts : intégration et inclusion. Ils impliquent le retour ou le maintien en milieu scolaire ordinaire des élèves handicapés, en fonction de leurs besoins spécifiques. Les familles sont aujourd’hui davantage demandeuses d’inclusion à l’école ordinaire et une partie du secteur de l’enseignement répond positivement. Cette tendance se reflète dans la législation et notamment dans le Pacte d’excellence qui vise à renforcer la qualité de l’enseignement pour tous les élèves. Le Pacte met aussi en évidence des passerelles pour réinsérer les enfants handicapés dans l’enseignement ordinaire. C’est ainsi que des initiatives menées par des parents ont abouti récemment à la création d’un nouveau type de classes, dites « inclusives ».

Continuer la lecture »

Encore des carences en matière d’accompagnement du handicap de grande dépendance. Action du GAMP au Parlement bruxellois.

Actions et événements du GAMP, Actions Grande Dépendance, Législation-Parlements, Politique

Ce vendredi 20 octobre dès 9 heures, comme chaque année, le GAMP sera présent à la discussion parlementaire sur la note de politique générale du Gouvernement de la COCOF.

Comme chaque année, nous rencontrerons les députés du Parlement Francophones Bruxellois sur le temps de midi, pour leur faire part de nos revendications et leur signaler les priorités des familles.

 

L’année passée, plusieurs parents d’enfants autistes s’étaient douloureusement exprimés au sujet des graves carences en matière de :

  • stimulation précoce et intensive des jeunes enfants dès le diagnostic,
  • formation des enseignants et inclusion scolaire,
  • utilisation des bonnes pratiques éducatives et comportementales en ligne avec les recommandations belges et internationales, versus les pratiques obsolètes à tendance psychanalytique.

 

Cette année, nous souhaitons revenir sur ces points, mais nous rappellerons aussi que plus largement, le manque de services pour la grande dépendance reste un problème criant, et ce malgré les quelques avances récentes en termes d’ouverture de places pour enfants et adultes. Nous insistons plus particulièrement sur :

  • l’absence d’un relevé précis du nombre de personnes handicapées de grande dépendance sans solution, ainsi que de leurs besoins spécifiques ;
  • la lenteur dans la rédaction des arrêtés du décret inclusion pour ce qui concerne les services d’activités de jour et de logement,
  • l’absolue nécessité de prévoir des normes d’encadrement renforcées pour les handicaps de grande dépendance (polyhandicap, autisme, cérébro-lésion…),
  • l’importance de la flexibilité des services en matière d’accueil pour mieux s’adapter aux besoins des personnes et de leurs familles.

 

Rendez-vous donc ce vendredi 20 octobre à 9 heures devant le Parlement Bruxellois Rue du Lombard 69 pour ceux qui souhaitent assister aux débats …

 

et à 12 heures dans la tribune au 4ème étage du même Parlement pour participer à la réunion avec les parlementaires, organisée après le débat parlementaire.

 

Il faut des solutions pour nos enfants !

 

 

Le point sur le Plan Autisme transversal. Où en sommes-nous avec les promesses ?

Information Autisme, Informations associations, Politique

PTA

 
Octobre 2017 : un an et demi est passé depuis la publication, fin avril 2016, du Plan Autisme transversal des 4 Ministres francophones Maxime Prévot, Céline Fremault, Marie-Martine Schyns et Alda Greoli. Nous faisons le point sur les démarches effectuées et les avis des associations de parents.

 

Historique de l’évolution du Plan Autisme

Après la publication du Plan, les associations de parents avaient rapidement réagi par voie de presse (voir la totalité de la revue de presse sur notre site). Elles regrettaient l’absence de planification, de programmation et de budgétisation des mesures annoncées dans le Plan. Elles dénonçaient le nombre réduit de mesures concrètes et l’absence de références aux pratiques éducatives et comportementales pourtant recommandées par deux études commanditées par l’Etat belge : le rapport du KCE et l’avis du Conseil Supérieur de la Santé.

Lors de la rentrée parlementaire bruxelloise d’octobre 2016, le GAMP avait insisté auprès des députés sur une série de points :

 

  • La prise en charge précoce et intensive dès le diagnostic, permettant aux enfants d’acquérir les apprentissages de base et visant à éviter ou réduire les graves sur-handicaps éducatifs à l’âge adulte.
  • L’abandon de pratiques révolues comme les thérapies psychanalytiques, non seulement inutiles mais nocives car basées sur des interprétations obsolètes de l’autisme.
  • Davantage d’inclusion dans l’enseignement ordinaire avec l’emploi d’AVS (auxiliaires de vie scolaire), en ligne avec les Conventions internationales ratifies par la Belgique.
  • La formation obligatoire des enseignants et de tous les intervenants à l’autisme ainsi que la formation et l’évaluation continues des pratiques par des organismes indépendants.

 

Continuer la lecture »

Compte-rendu Fondation Shan : Pourquoi l’institution n’est pas souhaitable ?

Colloques, événements, Informations associations

 

FONDATION SHAN

 

 

 

POURQUOI L’INSTITUTION N’EST PAS SOUHAITABLE ?

 

 

 

Réunion du 26 septembre 2017 – Présentation de Mr Thierry Van Goubergen

 

 

Fondation Shan

 

 

Mr Van Goubergen a créé une Fondation privée pour sa fille Shan qui présente un syndrome d’Angelman, à savoir une maladie génétique entraînant une déficience mentale sévère qui fait que Shan sera toujours dépendante des autres.  Il a imaginé un projet de vie sans institution visant le bien-être de Shan. Pour cela, Shan bénéficie d’une assistance personnalisée 24h/24, qui lui permet de s’épanouir dans son environnement habituel. Cela fait maintenant 10 ans que Shan vit ainsi accompagnée de 3 assistantes personnelles. Ce parcours a été et est toujours jalonné de difficultés, d’erreurs, d’échecs mais aussi de succès. Il est rendu possible par les budgets d’assistants personnels de la Flandre.

Cet exposé fait partie d’un cycle de 6 conférences. Le premier exposé vise à expliquer pourquoi l’institution n’est pas souhaitable. Sans vouloir jeter l’opprobre sur le personnel des institutions qui lutte pour faire vivre dignement les personnes en situation de handicap, l’institution prive la personne handicapée de sa liberté selon Mr Van Goubergen.

Continuer la lecture »

Des classes « inclusives » s’installent à l’école ordinaire en cette année scolaire 2017-2018

Enseignement, Informations associations

Ce premier septembre 2017, en province de Namur, deux écoles primaires ordinaires ont ouvert leurs portes à 13 enfants porteurs de handicap mental (relevant du type 2 de l’enseignement spécialisé). L’école communale de Bièvre et le Séminaire de Floreffe ouvrent chacune une classe verticale (de la 1ère à la 6ème primaire) pour enfants porteurs de déficiences mentales. Ces classes proposeront dès lors une pédagogie adaptée aux enfants à besoins spécifiques par le biais des écoles spécialisées (l’école d’enseignement spécialisé CFWB « Le Caillou » d’Anseremme et le centre scolaire Claire d’Assise de Bouge) associées au projet, tout en garantissant à ces enfants de pouvoir évoluer dans un milieu ordinaire.

 

Ces projets réunissent le meilleur des deux mondes. Les enfants bénéficieront de tout l’encadrement dont ils ont besoin (logo, kiné, puéricultrice, plan individuel d’apprentissage,…) tout en étant inclus dans la vie quotidienne de l’école (gym, repas, activités transversales, excursions, etc.). Selon le niveau des enfants, des sessions d’accrochage en français, math, ou étude du milieu seront organisées dans les classes ordinaires

 

L’inclusion de l’enfant porteur de handicap dans un milieu scolaire ordinaire permet d’atteindre des objectifs de développement des compétences cognitives, psychomotrices et sociales de l’enfant. De manière générale, l’inclusion favorise l’insertion de l’enfant dans l’ensemble de la société. Cette approche s’avère également bénéfique pour les autres enfants qui développent leur respect de l’autre, leur empathie et leur estime de soi.

 

Cet article est extrait du communiqué de presse de l’asbl Base 21 qui a édité une brochure téléchargeable dans la partie « Enseignement ordinaire et intégration » sur le site du GAMP.

 

Pour davantage d’approfondissements, lisez la carte blanche publiée récemment dans Le Vif  par des parents responsables des asbl Base 21, Alternative 21 et Souris-moi impliquées dans l’ouverture de ce type de classes.

 

Dernières publications du GAMP

Documents du GAMP

A ne pas manquer, les dernières publications du GAMP :

 

Inclusion
Résumé de la journée « A l’école ordinaire avec un handicap mental ? C’est mon droit ! » organisée par Inclusion asbl et le Délégué général aux droits de l’enfant

 

 

Newsletter
Newsletter « Handicap en Images » avec un dossier spécial

 

 

Site
 

Publication de la rubrique Documentation et Formation sur le site du GAMP : vous pouvez retrouver les documents de référence concernant les différentes types de handicap de grande dépendance ainsi que les enquêtes, vidéos et liens les plus pertinents par rapport au secteur du handicap

 

Journée Mondiale de Sensibilisation à l’autisme : Revue de Presse

Colloques, événements, Documents du GAMP, Information Autisme, Médias

Comme l’année précédente, l’opération Chaussettes Bleues a eu lieu au Bois de la Cambre de Bruxelles à l’occasion de la Journée Mondiale de Sensibilisation à l’autisme.

 

 

ChaussettesBleues2017

 


Elle était organisée par Autisme en Action et soutenue par la Plateforme Autisolidarité dont fait partie le GAMP. Retrouvez des photos et autres annonces sur la page Facebook de l’évènement.

 

Plusieurs opérations de sensibilisation ont également eu lieu autour de cette Journée (voir le numéro de mars de Agissons ! notre newsletter : Sensibiliser en bleu).

 

sensibiliser en bleue

ASPH : Guide sur les allocations familiales majorées

Informations associations

Allocations

 

Ce nouveau guide de l’ASPH explique les démarches administratives à effectuer et les différentes situations auxquelles les familles sont confrontées.

Suivant »